Les métiers de la ville en débat

Atelier participatif
(source : Agence Ville ouverte)

En France comme ailleurs, délimiter le périmètre des métiers de la ville est une question presque toujours controversée. Dans les débats, de manière récurrente, on oppose des corporations (les architectes contre les ingénieurs au début du XXe siècle), on met en tension des savoir-faire (planification versus projet), on envisage l’idée de projet selon différentes acceptions (gestion de processus versus spatialisation d’intentions), etc. Cette question prend maintenant d’autant plus d’acuité que les intervenants de la fabrique urbaine sont devenus plus nombreux et hétérogènes : aux architectes, ingénieurs, économistes des premiers temps, s’ajoutent désormais des acteurs de l’action sociale de proximité, de l’animation socioculturelle ou encore de la communication.

C’est dans ce contexte que Cybergeo a publié dans sa rubrique Débats, entre avril 2016 et septembre 2018, sept textes aux formats et statuts divers, sous la responsabilité de Laurent Matthey et Antoine Fleury. Chacun à leur manière, ces textes reviennent sur les enjeux de la détermination des savoirs et savoir-faire légitimes de la fabrique urbaine, ainsi que sur les cursus susceptibles de former les professionnels.

Le dernier en date est signé par Véronique Biau, architecte-urbaniste en chef de l’État et docteure en sociologie. L’auteure y met en perspective les interrogations actuelles sur les référentiels (de métiers, de compétence, d’enseignement) et sur la qualification professionnelle en urbanisme, par rapport aux analyses menées sur les métiers et organisations de la fabrication de la ville depuis une quinzaine d’années. Nous vous invitons à le lire et, à cette occasion, à relire les six autres textes, qui contribuent tous ensemble à ce débat, fondamental pour toutes les personnes qui s’intéressent à la ville, à sa gestion et à son aménagement. Le débat n’étant pas clos, n’hésitez pas à nous faire parvenir vos textes si vous souhaitez réagir à ceux qui ont déjà été publiés ou ajouter votre pierre à l’édifice !

A lire ou relire dans Cybergeo :

Instagram, une source pour la recherche et l’enseignement en géographie ?

Texte commenté :
Piganiol V., 2017, « Instagram, outil du géographe ? », Cybergeo : European Journal of Geography, rubrique E-Topiques.

Ce texte, récemment publié dans la rubrique E-Topiques, ouvre un questionnement qui dépasse le propos de l’auteur en lui-même : Instagram, réseau social basé sur la photographie désormais célèbre, peut-il constituer une source intéressante, pertinente et fiable pour le géographe ? L’angle d’approche originel de l’auteur est celui de l’enseignement de la géographie (en particulier dans le secondaire), mais en repartant du titre, des questionnements similaires peuvent être esquissés concernant la recherche en géographie. Continuer la lecture