Archives par mot-clé : Covid-19

Covid-19, L’empire des courbes

 

Le propos développé dans cette conversation n’est que peu géographique dans l’angle retenu, et que peu académique dans les formulations. Il s’agit d’un petit exercice Conversation proposée par :
Olivier Finance
Université de Strasbourg, Laboratoire Image Ville Environnement
de vulgarisation statistique autour des courbes dont on nous abreuve en ces temps incertains. Regarder une courbe, poser le bon regard dessus, en comprendre le message, ce n’est pas forcément évident pour chacun·e. Ça s’acquiert, mais ça se perd aussi, parfois. À l’inverse, donner à voir une courbe, ou une courbe plutôt qu’une autre, c’est aussi anticiper la façon dont elle sera perçue, présumer ou parfois se méprendre à propos de l’interprétation qui en sera faite. Le propos qui suit prenait initialement la forme d’une série de tweets illustrés ; leur contenu est repris en intégralité et en l’état sous forme d’un diaporama à visualiser ou télécharger ci-après.

Continuer la lecture de Covid-19, L’empire des courbes

Covid 19: renforcement du mécanisme spéculatif dans l’immobilier résidentiel en Chine

L’un des effets marquants de la pandémie de Covid 19 a été l’accroissement spectaculaire de la déconnexion entre la finance et l’économie réelle aux Etats-Unis et en Europe. En Chine s’observe une disjonction de même nature, mais qui se manifeste entre les prix des logements et les fondamentaux économiques. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit bien d’un épisode d’inflation des actifs nourri par une frénésie de placement des acteurs économiquesConversation proposée par :
Natacha Aveline-Dubach
CNRS-UMR Géographie-cités, France
sur fond de pression déflationniste. Mais la comparaison s’arrête là, car les dynamiques de l’investissement immobilier en Chine répondent aux logiques d’un régime capitaliste sui generis[1] ayant placé l’extraction de la valeur foncière au cœur de son modèle économique.

Loin d’être le fruit d’un projet défini, la construction institutionnelle des marchés fonciers et immobiliers s’est forgée de manière empirique au cours de la période de transition économique. Elle a néanmoins connu une impulsion majeure au milieu des années 1990, lorsque l’État a sécurisé le droit de propriété et conféré une forte autonomie aux gouvernements locaux tout en recentralisant les revenus fiscaux[2]. Il en a résulté un écart grandissant entre dépenses et revenus municipaux (figure 1) que les gouvernements Continuer la lecture de Covid 19: renforcement du mécanisme spéculatif dans l’immobilier résidentiel en Chine