Les villes et les fractales, éléments de réponse à C. Tannier et P. Frankhauser

Maxime Forriez1,a

1 : Chercheur – HIGHFI – HF-LAB, 41, boulevard des Capucines, 75 002 Paris

a : maxime.forriez@highfi.net

Reponse aux billets de C Tannier et de P Frankhauser (Version pdf)

En complément et en opposition partielle avec la réponse de P. Frankhauser [Frankhauser, 2018] au billet de C. Tannier [Tannier, 2018], je tiens à apporter ma modeste contribution au débat. À la différence des deux auteurs précédents qui sont spécialisés depuis longtemps dans le champ de la géographie urbaine via les méthodes et techniques de l’analyse spatiale, et qui furent tous deux mes enseignants lors de mon master recherche en 2006, mes travaux analysent la fractalité globale observable sur les objets géographiques dans un cadre théorique inédit [Forriez, 2010] [Forriez et al., 2010]. De fait, mon opinion couvre un domaine beaucoup plus large et plus ambitieux de par son extrême généralité. Afin de ne pas digresser, je me contenterai de faire une analyse linéaire du texte de C. Tannier. Néanmoins, ce texte exposera bien une posture scientifique engagée.

Continuer la lecture