L’accès ouvert, un espoir qui donne le vertige…

‘Plan S’ Making full and immediate Open Access a Reality by 2020 (Science Europe).


Les années 2018 et 2019 marquent une étape importante dans la politique scientifique de l’accès ouvert. Avec Horizon 2020, l’Europe a annoncé l’obligation d’assurer le libre accès aux publications issues des projets de recherche qu’elle finance. En septembre 2018 cOALition S, un consortium européen d’établissements de financement de la recherche (l’ANR pour la France), soutenu par la commission européenne et l’ERC, publie les 10 principes de son Plan S. L’objectif est clairement désigné : « d’ici 2020, les publications scientifiques résultant de recherches Conversation proposée par :
Christine Kosmopoulos
Laboratoire Géographie-cités, Paris, France
financées par des subventions publiques accordées par les conseils de recherche et organismes de financement nationaux et européens participants doivent être publiées dans des journaux Open Access conformes ou sur des plates-formes Open Access conformes. »

Le problème est que l’expression « open access » peut recouvrir des modèles économiques très différents : le « green open access » (auto-archivage par l’auteur de ses travaux), le « gold open access », avec toute l’ambiguïté qu’il comporte puisque pour Couperin, il inclut aussi bien les articles dans des revues à comité de lecture en accès ouvert pour les lecteurs, payé par les auteurs avec des APC (Article processing charges) que le modèle Freemium OpenEdition, sans coût pour les auteurs ou encore les revues intégralement en accès ouvert[i]. Continuer la lecture de L’accès ouvert, un espoir qui donne le vertige…