Archives de catégorie : Science ouverte

La science ouverte est une vraie révolution !

Un an après le lancement du Plan national pour la science ouverte en France, se tenaient les 18 et 19 novembre 2019 les Journées Nationales pour la Science Ouverte (JSNO2019), à Paris. Elles ont été l’occasion de faire le point sur les politiques institutionnelles des établissements et des agences de financement, mais aussi de présenter des projets nationaux et européens (Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, University College London Library services, European Open Science Cloud (EOSC)), ou internationaux (Université de Mexico) et d’aborder les questions de l’intégrité scientifique (exposé de Olivier Le Gall) et de l’évaluation (Table Ronde).

Je reviendrai ici sur deux interventions particulièrement engagées.Conversation proposée par :
Christine Kosmopoulos
Laboratoire Géographie-cités, Paris, France

Tout d’abord en début de journée celle de Jean Chambaz (Président de Sorbonne Université), biologiste de formation, qui dénonce sans concession le système capitalistique des grandes maisons d’édition privées, dont les bénéfices colossaux exploitent sans vergogne le travail des chercheurs. Il ne faut pas se le cacher « il s’agit en partie d’une guerre commerciale et nous avons face à nous des prédateurs qui cherchent à faire du profit sur la science ». Continuer la lecture de La science ouverte est une vraie révolution !

L’accès ouvert, un espoir qui donne le vertige…

‘Plan S’ Making full and immediate Open Access a Reality by 2020 (Science Europe).


Les années 2018 et 2019 marquent une étape importante dans la politique scientifique de l’accès ouvert. Avec Horizon 2020, l’Europe a annoncé l’obligation d’assurer le libre accès aux publications issues des projets de recherche qu’elle finance. En septembre 2018 cOALition S, un consortium européen d’établissements de financement de la recherche (l’ANR pour la France), soutenu par la commission européenne et l’ERC, publie les 10 principes de son Plan S. L’objectif est clairement désigné : « d’ici 2020, les publications scientifiques résultant de recherches Conversation proposée par :
Christine Kosmopoulos
Laboratoire Géographie-cités, Paris, France
financées par des subventions publiques accordées par les conseils de recherche et organismes de financement nationaux et européens participants doivent être publiées dans des journaux Open Access conformes ou sur des plates-formes Open Access conformes. »

Le problème est que l’expression « open access » peut recouvrir des modèles économiques très différents : le « green open access » (auto-archivage par l’auteur de ses travaux), le « gold open access », avec toute l’ambiguïté qu’il comporte puisque pour Couperin, il inclut aussi bien les articles dans des revues à comité de lecture en accès ouvert pour les lecteurs, payé par les auteurs avec des APC (Article processing charges) que le modèle Freemium OpenEdition, sans coût pour les auteurs ou encore les revues intégralement en accès ouvert[i]. Continuer la lecture de L’accès ouvert, un espoir qui donne le vertige…

La ville à toute heure : le Mobiliscope

C’est un outil de géovisualisation qui donne à voir les rythmes quotidiens des villes en tenant compte des mobilités quotidiennes. Développé dans l’UMR Géographie-cités, Mobiliscope, dont nous avons déjà parlé dans notre dernier édito est librement accessible en ligne. Grâce à sa fonction d’animation heure par heure et à son interface interactive, le Mobiliscope permet d’explorer les variations de la population présente Conversation proposée par :
Julie Vallée, Constance Lecomte, Guillaume Le Roux et Hadrien Commenges
Laboratoire Géographie-cités, Paris, France

en croisant des questionnements relatifs à l’espace (où ? dans quel secteur ?), au temps (quand ? à quelle heure ?), à la population (qui ? pour quel groupe de population ?) et à l’activité réalisée (quoi ? quelle activité ?). Des indices mesurant l’ampleur de la ségrégation spatiale aux différentes heures de la journée sont également proposées. Continuer la lecture de La ville à toute heure : le Mobiliscope