Motion du comité de rédaction de Cybergeo sur la future Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR)

Cybergeo – Revue européenne de géographie s’associe à la mobilisation contre la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR). Ce projet de réforme participe d’un processus d’individualisation et de mise en concurrence, et remet en cause le service public de la recherche sans lequel les revues scientifiques ne pourraient pas jouer leur rôle dans l’évaluation et la diffusion des connaissances. Le comité de rédaction réaffirme son attachement aux solidarités intergénérationnelles, ainsi qu’à l’autonomie, à la pluralité et à la dimension collective de la recherche publique. Nous revendiquons pour toutes les actrices et pour tous les acteurs de la recherche publique, aujourd’hui et demain, des conditions dignes leur permettant de produire librement des savoirs.Conversation proposée par :
Antoine Fleury
Laboratoire Géographie-cités, Paris, France
Comme la Conférence des présidents du Comité national (CPCN) du CNRS, nous appelons donc à l’ouverture d’un véritable dialogue sur le projet de réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche.

La revue continuera son travail éditorial pour ne pas pénaliser les auteur-es qui lui font confiance en lui envoyant leurs manuscrits, parmi lesquels les collègues précaires et les collègues basés hors de France, sachant que chaque membre des comités reste libre de participer à la grève des évaluations. Le comité de rédaction encourage ses lecteurs, lectrices, contributrices et contributeurs à se mobiliser pour défendre le service public de l’enseignement supérieur et de la recherche en France. Il s’associe aux diverses formes de mobilisation actuelles, qu’elles prennent place au sein des universités, des unités de recherche ou des revues. Il rappelle enfin que la rubrique « Débats » de la revue, tout comme le carnet Cybergeo Conversation, restent ouverts à celles et ceux qui voudraient exprimer un point de vue, lancer un débat ou proposer des analyses critiques sur les différents projets de réforme actuels.

Motion adoptée par le comité de rédaction suite à un vote électronique qui s’est tenu entre le 30 janvier et le 4 février 2020 (15 favorables, 1 abstention)


Une réflexion sur « Motion du comité de rédaction de Cybergeo sur la future Loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) »

  1. Voir aussi l’excellente analyse géographique des effets de cette loi sur les territoires réalisée par Claude Grasland, Marion Maisonobe et Sophie-Baudet-Michel et dont un résumé est publié par The Conversation :LPPR et inégalités territoriales . Ont aussi participé à l’étude Sandrine Berroir, Marianne Guérois, Malika Madelin, Pierre Pistre, Josyane Ronchail et Christine Zanin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.